Vous allez adorer !

Par Aurélie Pedrajas du blog Tribulations d’une Globecroqueuse


Pour la plupart d’entre nous, la fleur d’oranger évoque l’odeur des crêpes chez mamie ou le goût des cornes de gazelle, délicieuses pâtisseries arabes.

 

Mais connaissez-vous vraiment la fleur d’oranger ?

Hé oui, ce mois-ci Kitchen Trotter nous fait redécouvrir l’eau de fleur d’oranger dans son kit culinaire et voyageur. Exit l’arôme artificiel entêtant, voilà le délicat parfum de cette eau naturelle qui n’aura plus de secret pour vous !

Les arabes furent les premiers à découvrir les nombreuses vertus de cette petite fleur blanche issues de Bigaradiers (orangers). Cueillie entre avril et mai dans les pays du Maghreb et de la méditerranée : Maroc, Tunisie, Algérie, Egypte, Liban… la fleur d’oranger a voyagé jusqu’en Europe.

Aujourd’hui on ne compte plus ses vertus : propriétés relaxantes favorisant le sommeil, régulation du système nerveux, antioxydant aidant la circulation sanguine,  elle aurait même selon Molière des vertus aphrodisiaques !  Testez, vous verrez qu’il y a des chances que votre amoureux vous dévore comme un loukoum !

Plus sérieusement, Louis XIV qui était dingue de cette senteur se faisait prescrire de l’eau de fleur d’oranger par son médecin pour lutter contre les migraines et maux de tête ! En voilà un remède enchanteur ! Il a même fait construire une orangerie à Versailles, c’est pour dire. Si vous visitez le château de Versailles, regardez bien, vous verrez même sur les peintures des représentations d’orangers dans des vases d’argent !

Mais avant de devenir une fleur aphrodisiaque, elle était dans l’Antiquité  un symbole de pureté : les mariées la portait en couronne. Une belle idée pour laisser rêveur son sillage !

En Europe, la princesse de Nérola mis à la mode l’utilisation de la fleur d’oranger, et baptisa l’essence d’orange amère « Néroli » qui est encore nommée ainsi en parfumeries.  Faites comme elle, parfumez  d’eau de fleur d’oranger vos vêtements, vos gants ou votre bain ! Plouf, ça y’est, fermez les yeux, vous êtes sur les rives du Maroc.



 

Alors maintenant que vous savez tout sur la fleur d’oranger, allez vous parfumez vos gants avec, en mettre quelques gouttes dans votre bain, massez vos tempes, aspergez votre oreiller en brume, faire importer une couronne pour votre mariage de printemps, en humecter  délicatement votre cou… ou bien tout simplement la déguster dans la recette des carottes à l’orange de Kitchen Trotter ?


Par Aurélie Pedrajas du blog Tribulations d’une Globecroqueuse


Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz