Vendredi 13, superstitions derrière les fourneaux Trucs de Trotters

C’est mathématiquement prouvé, toutes les années comptent au moins un vendredi 13. Au maximum, vous en croiserez trois dans l’année (ah mon dieu !). C’est l’occasion de nous pencher sur les superstitions liées à la nourriture. Les aliments qui portent chance ou malchance sont légion en cuisine !

 

Le sel

Autrefois rare et cher, le renverser sur la table porterait malchance (votre richesse vous quitte). Pour conjurer le sort, jetez une pincée de sel par-dessus l’épaule. Bonjour le gaspillage ! Sinon, vous pouvez faire comme les Danois, et considérer que c’est un signe de chance : vous allez baigner dans la prospérité, ou découvrir une nouvelle richesse. Dans tous les cas ne vous videz pas la salière dessus !

 

L’oeuf

Plus amusant, n’oubliez pas de casser la coquille d’un œuf à la coque après l’avoir mangé. Cette superstition nous vient des Romains. Dans l’Antiquité, les coquilles d’œufs étaient utilisées par les magiciens pour jeter des mauvais sorts. Briser la coquille vous protégeait des maléfices.

 

Le pain

Attention, ne jamais placer le pain à l’envers ! Cela vient de l’usage médiéval des boulangers, qui retournaient le pain destiné au bourreau pour ne pas le confondre avec celui des autres villageois. Une ancienne habitude dans l’ouest de la France consiste aussi à tracer une croix avec son couteau avant de couper le pain. Ça, c’est sensé porter chance ! Bon comme nous sommes le vendredi 13, évitez de le faire avec un couteau trop aiguisé, un accident est si vite arrivé…

 

Le vin

Dernière superstition sympathique, renverser le vin sur la table porterait bonheur. Un souvenir des libations antiques apparemment. Ce n’est pas une raison pour tâcher la belle nappe blanche de grand-mère. On préfère quand même le boire ! Avec modération bien sûr !


Laisser un commentaire